Message d'information

Notre site est actuellement en cours d'actualisation.

Vous pouvez continuer à consulter nos pages.

EspaceImprimerEspaceAgrandirRéduireEspace
Accueil > Prestations prises en charge et législation > Prestations prises en charge par la Complémentaire santé solidaire > La prise en charge des lunettes

La prise en charge des lunettes
[mis à jour le 03-10-2019]

Jusqu'au 31 décembre 2019, la Complémentaire santé solidaire offre la prise en charge d’une paire de lunettes par année de droit, dans la limite des tarifs fixés par arrêté.

Cette page sera actualisée au 1er janvier 2020 pour tenir compte du nouveau panier de soins.

 

Pour accéder aux montants de prises en charge, cliquez ici

 

Comment se déroule la prise en charge des lunettes ?

La Complémentaire santé solidaire prend en charge une paire de lunettes par an, voire plus pour les enfants de moins de six ans et dans le cas de certaines pathologies (aphakie, évolution rapide et importante de la pathologie, intolérance aux verres progressifs).

Vous pouvez vous rendre chez n’importe quel opticien, vous devez lui présenter votre prescription médicale, et lui préciser que vous êtes bénéficiaire de la Complémentaire santé solidaire.

Il est tenu de vous proposer des lunettes n’excédant pas les limites de prix fixées pour la Complémentaire santé solidaire. Il doit établir un devis que devez envoyer à l’organisme qui gère votre Complémentaire santé solidaire. Cet organisme vous notifiera sa décision de prise en charge.

Si vous acceptez les propositions faites par votre opticien, dans les limites des tarifs fixés vous n’aurez rien à payer. En revanche, si vous avez des exigences particulières (verres antireflets, incassables, monture hors forfait…) les frais supplémentaires seront à votre charge.

Pour en savoir plus,  cliquez ici

Que faire en cas de casse de vos lunettes ?

Si vous avez moins de 18 ans

Un nouvel équipement sera pris en charge par l’assurance maladie dans les conditions habituelles, dans la limite des tarifs fixés.
L'opticien devra faire figurer sur l'ordonnance une mention indiquant que l'équipement précédent a été cassé.
 

Si vous avez 18 ans ou plus

Attention, à partir de 18 ans, les remboursements de l’assurance maladie sont minimes et la CMU-C ne pourra intervenir au-delà d’un équipement par an.

A noter : A partir de 16 ans, pour remplacer vos lunettes cassées, il n'est pas nécessaire de retourner chez le médecin. Avec votre dernière ordonnance datant de moins de 3 ans, l'opticien peut délivrer des lunettes équipées de verres correcteurs identiques à ceux cassés. En revanche, si vous avez moins de 16 ans, votre médecin doit vous prescrire un nouvel équipement.

La prise en charge des lentilles de contact

Les lentilles de contact sont remboursées à hauteur d'un forfait annuel de 39,48€ par œil quel que soit le type de lentilles (réutilisables ou non, journalières ou hebdomadaires, etc.).
Les lentilles de contact sont prises en charge sur prescription médicale, pour les indications suivantes : astigmatisme irrégulier, myopie égale ou supérieure à 8 dioptries, strabisme accommodatif, aphakie, anisométropie à 3 dioptries, kératocône.

La prise en charge des verres teintés

Les verres teintés sont pris en charge sur prescription médicale, dans les indications suivantes : affections oculaires (conjonctivite intense, kératite, iritis, cataracte centrale ou congénitale, rétinopathie); myopies fortes, lorsqu'elles s'accompagnent de photophobie; à titre exceptionnel, certaines photophobies, lorsqu'elles n'entrent pas dans le cadre des affections désignées ci-dessus.

Photo2